Signification des quatre éléments astrologiques

Douglas Harris 18-10-2023
Douglas Harris

Les anciens, parmi lesquels je citerai le philosophe Aristote (384 av. J.-C. - 322 av. J.-C.), interprétaient la réalité comme si tout était composé de quatre éléments : le feu, la terre, l'air et l'eau. Pour ces philosophes, il existait une division précise entre notre monde et le ciel, une division de nature métaphysique.

Notre monde serait le lieu des changements, l'espace où tout se transforme ; le ciel serait le monde supralunaire, rassemblant tout ce qui se trouve au-dessus de la lune. Dans le monde supralunaire, croyait-on, se trouvaient les planètes et les étoiles, composées non pas de matière ordinaire, mais d'une substance immuable et éternelle appelée "éther".

Voir également: La première super lune de 2022 a lieu ce mardi : comprendre et voir les prédictions

Les connaissances humaines ont progressé et nous savons aujourd'hui qu'il n'y a pas de différence entre la matière de notre monde et celle qui compose les planètes et les étoiles. Tout change, tout se transforme, et aucune planète ou étoile n'est composée d'une substance spéciale appelée "éther".

De même, nous savons que notre monde n'est pas composé de quatre éléments au sens physique du terme. Lorsque nous parlons d'"éléments" aujourd'hui, nous entendons ceux du tableau périodique chimique : l'hydrogène, l'oxygène, l'hélium et tous les autres - et tous ces éléments ont été créés au sein des étoiles !

En ce qui concerne les quatre éléments de l'Antiquité, il est parfaitement possible de les comprendre comme une métaphore sophistiquée. Une métaphore qui fait référence à la structure de la réalité dans un sens symbolique. En effet, l'astrologie, contrairement à l'astronomie, n'est pas une science qui traite de la réalité physique. L'astrologie est un langage qui repose sur des analogies, des symboles et des interprétations possibles de la réalité physique.Ces symboles, vous voulez les voir ?

Considérons, par exemple, les quatre besoins fondamentaux de l'homme : l'eau à boire, la nourriture (qui provient de la terre), l'air à respirer et la lumière/chaleur (qui provient du soleil). Si l'on supprime l'un de ces éléments, l'existence humaine (et celle de la plupart des animaux) devient invivable.

Nous pouvons également montrer que notre monde est divisé en quatre parties : la partie continentale, également appelée lithosphère (la terre), l'eau (les rivières, les océans, les lacs), l'air (l'atmosphère) et le feu (le noyau incandescent de la planète).

Ce n'est qu'ensemble que les éléments atteignent leur véritable puissance

De même, en astrologie, quatre éléments composent l'existence : le feu, la terre, l'air et l'eau. Chacun d'entre eux se manifeste de trois manières différentes, totalisant les 12 signes du zodiaque. Du point de vue de chacun des éléments, la réalité est interprétée de différentes manières.

C'est comme si chaque élément, lorsqu'il traite d'un fait, faisait des considérations particulières, mais qu'aucun d'entre eux ne saisissait le fait dans son intégralité, dans sa plénitude. Le feu voit les sens et les significations possibles du fait. L'eau s'occupe des implications émotionnelles. La terre s'occupe de la cause et de la conséquence.

L'air, quant à lui, veut comprendre la théorie derrière le fait. Chacun des éléments, à sa manière, est aveugle aux autres perspectives. Ce n'est qu'ensemble qu'ils atteignent le véritable pouvoir.

La psychologie elle-même s'est abreuvée (et s'abreuve encore) des quatre Éléments comme figures structurantes de la psyché, et de nombreux courants s'en inspirent. Carl Jung, par exemple, nous parle des quatre fonctions psychiques : la sensation, le sentiment, la pensée et l'intuition. Chacune de ces quatre fonctions est liée à un Élément :

La sensation serait liée à la perspective de la Terre

Les choses ont une valeur dans la mesure où je peux en faire l'expérience avec mes sens physiques.

Le sentiment, avec la perspective de l'eau

Les choses ont de la valeur dans la mesure où elles stimulent mes émotions.

La pensée serait liée à l'air

Les choses ont une valeur dans la mesure où leurs théories sont comprises.

Intuition, au feu

Les choses ont de la valeur dans la mesure où elles ont des significations et des enseignements philosophiques, spirituels ou moraux.

Supposer que l'un de ces éléments est "plus important" est un malentendu flagrant. Chacun d'entre eux ne nous offre qu'une tranche de la perspective des choses.

Les éléments sont présents dans la musique et le cinéma

Si l'on tient compte de l'idée qu'il existe des capacités distinctes et que ces capacités ont peu de valeur si elles sont séparées, il n'est pas surprenant que les scénaristes aient tendance à matérialiser ce concept dans des groupes de super-héros. Qu'ils le fassent intentionnellement ou non, je ne connais pas la réponse. Mais le fait est que les quatre éléments se retrouvent même dans le monde de la bande dessinée, unis d'une manière telle que l'ensemble soitplus fort que les éléments qui le composent.

De gauche à droite : Femme invisible (Air), Seigneur fantastique (Eau), Torche humaine (Feu) et La Chose (Terre).

Le nom du groupe est explicite, mais ce qui est curieux, c'est que les pouvoirs de ses membres ont tout à voir avec les éléments de l'Antiquité classique. La Torche humaine représente l'élément Feu. La Chose représente la force brute de la Terre. La Femme invisible, comme son nom l'indique, devient invisible comme l'Air ! Et Mr. Fantastic a le pouvoir de supermalléabilité, exactement comme l'élément Eau, qui se moule à n'importe quel contenant.

Il est ironique de constater que le principal ennemi des Quatre Fantastiques est un méchant appelé Fate, peut-être une référence inconsciente au fait que le grand combat de l'humanité concerne l'utilisation du libre arbitre pour vaincre le destin... La question est : tout cela a-t-il été pensé par Stan Lee et Jack Kirby, les créateurs du groupe, ou s'agit-il d'une coïncidence (ou d'une synchronicité, comme le préfèrent les jungiens) ?

En haut, de gauche à droite : Cyclope (Feu) et Ange (Air) ; en bas, de gauche à droite : Iceman (Eau) et Beast (Terre)

Un autre groupe de héros marqués par l'archétype des quatre éléments est celui des X-Men (dans les bandes dessinées, pas dans les films). Les premiers X-Men convoqués par le professeur Charles Xavier étaient au nombre de quatre : Le Cyclope, qui émet des rayons laser à partir de ses yeux et représente l'élément Feu ; l'Ange, capable de voler, qui représente l'élément Air ; la Bête, qui représente l'élément Terre ; et l'Homme de glace, dont les pouvoirs l'associent à l'élément Eau. Après la création du groupe, le professeur Xavier recrute un cinquième élément : l'adolescente Jean Grey, qui sera d'abord connue sous le nom de Marvel Girl, puis sous celui de Phénix, référence évidente au puissant éther cosmique. Les X-Men ont également été créés par le duo Lee-Kirby, ce qui montre le penchant des deux auteurs pour les mythologies impliquant les quatre Éléments.

Comme dans les groupes de super-héros, aucun élément n'est plus important que l'autre. Séparément, ils peuvent être forts, mais ensemble, ils sont imbattables et parviennent à relever les défis.

Par analogie, nous pouvons dire que ces héros sont en nous, car chaque personne possède un peu des quatre éléments en elle.

La musique est également pleine de références - conscientes ou inconscientes - aux quatre éléments. Dans Forever Young, l'un des plus grands succès de la musique pop internationale, sorti en 1984 par le groupe allemand Alphaville, on peut lire un certain passage :

Certains sont comme l'eau, d'autres comme la chaleur

Certains sont une mélodie, d'autres un rythme

Voir également: Comprendre le concept de slow living

Tôt ou tard, ils disparaîtront tous

Les paroles disent : "Certains sont comme l'eau, d'autres comme la chaleur. Certains sont mélodiques, d'autres rythmiques. tôt ou tard, ils seront tous morts. Le terme "mélodie" peut être compris comme une référence à l'élément Air, qui représente la musique en astrologie. En effet, la musique ne peut être entendue que parce que l'air conduit le son. Le terme "rythme" ou "battement" peut être compris comme l'élément Terre. Et que conclut la musique ? Exactement ce que disaient les anciens : dans le monde du devenir, des changements, des quatre éléments, toutLa seule chose immuable est le changement, et c'est le grand objet d'étude de l'astrologie : les changements et les aventures qui se produisent sans cesse entre la naissance et la mort.

Douglas Harris

Douglas Harris est un astrologue et écrivain chevronné avec plus de deux décennies d'expérience dans la compréhension et l'interprétation du zodiaque. Il est connu pour sa connaissance approfondie de l'astrologie et a aidé de nombreuses personnes à trouver de la clarté et un aperçu de leur vie grâce à ses lectures d'horoscope. Douglas est diplômé en astrologie et a été présenté dans diverses publications, notamment Astrology Magazine et The Huffington Post. En plus de sa pratique de l'astrologie, Douglas est également un écrivain prolifique, ayant écrit plusieurs livres sur l'astrologie et les horoscopes. Il est passionné par le partage de ses connaissances et de ses idées avec les autres et croit que l'astrologie peut aider les gens à vivre une vie plus épanouissante et plus significative. Pendant son temps libre, Douglas aime faire de la randonnée, lire et passer du temps avec sa famille et ses animaux de compagnie.